Back to all Events

Borderline Biennale 2009

9 octobre 2009, 13 h 00 min - 26 octobre 2009, 20 h 00 min

La Borderline Biennial 2009 se refuse à un programme, les seuls mots seraient : Apparition, Art Royal, Annonciation, avÚnement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantÎme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, psychose maniaco-dépressive , spectre, théophanie, venue, vision


L’entrĂ©e est libre et gratuite mais rĂ©servĂ©e Ă  un public adulte et averti. (Pour chaque performance, nous sommes limitĂ©s Ă  un nombre restreint de participants). L’absorption de la pilule DDC ainsi que son Ă©chographie et un test ADN constituent votre laissez passer obligatoire pour disparaĂźtre dans le monde de la Borderline Biennial. Compte-tenu que l’on tourne en live, l’abandon du droit Ă  l’image et Ă  son Ăąme est obligatoire.

Lors de la  pandĂ©mie de la grippe A(H1N1) et passage par le gouvernement du niveau d’alerte en 5b ou 6 (obligation de fermeture par la prĂ©fecture des ERP espaces culturels) la Borderline est en live sur Internet avec login et mot de passe pour adultes avertis et consentants.

PlongĂ©e dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delĂ  des contre-cultures, elle possĂšde cet aspect festif de l’instant non-contrĂŽlĂ© qui adhĂšre en auto-organisation spontanĂ©e. C’est une Ă©piphanie, une expĂ©rience dĂ©mesurĂ©e aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une Ă©volution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. elle implique Ă©galement une danse du chaos face Ă  l’appareil de contrĂŽle : l’Etat qui continue Ă  se dĂ©liter et se pĂ©trifier devant l’insurrection qui vient.

A mesure que le pouvoir disparaĂźt, notre volontĂ© de pouvoir doit ĂȘtre la disparition. Nous devenons, dans l’Internet profond, la Babylone de l’information. Entre le Tigre et l’Euphrate, nous jonglons Ă  travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numĂ©riques. Enfin, nous avons reçu nos implants, ils sont indispensables pour certaines expĂ©riences Borderline. Nous devons revivre le Matin des magiciens Ă  travers la Materia Prima.

Je sens de bonnes vibrations alchimistes mes petits loups, il faut parfois regarder derriĂšre l’apparat et les rites et comprendre l’humanisme fraternelle de l’univers CyberPunk. C’est mon monde, c’est notre monde, c’est votre monde. C’est le lieu oĂč l’histoire se dĂ©roule, d’un futur dĂ©jĂ  passĂ©. On est tous dans une zone d’incertitude, post-nuke entre le rĂ©el et le virtuel Ă  subir les dĂ©viances du capitalisme dans ce putain d’univers et la narration pathĂ©tique d’un occident qui se consume dans les ruines du 9/11 .

C’est pourquoi la Demeure du Chaos/Abode of Chaos est un univers cyber-punk comme une dystopie. L’incarnat pourpre de la CitĂ© Interdite et de ses rĂšgles, je reviendrai dessus prochainement


thierry

Galleries d’images: https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/collections/72157622568449932/

  • Type: ÉvĂšnement,Performance
  • Time: 9 octobre 2009 - 13 h 00 min 26 octobre 2009 - 20 h 00 min

La Demeure du Chaos – MusĂ©e l’Organe © 2024. Tous droits rĂ©servĂ©s.
Contact | Presse | Conditions gĂ©nĂ©rales d’utilisation | Mentions lĂ©gales | Protection des donnĂ©es